Le SOUCI des JARDINS – CALENDULA OFFICINALIS L.Le SOUCI des CHAMPS – CALENDULA ARVENIS L.

Famille des Astéracées

Ses principaux constituants : Saponosides, caroténoïdes, flavonoïdes, triterpènes pentacyclique et huile essentielle en faible quantité…


Parties utilisées : Capitules floraux (fleur + réceptacle vert récoltés en début de floraison)



Ses qualités ornementales égalent ses vertus.

Beau et facile d’entretien, tant au balcon qu’au jardin, il vous ravira jusqu’aux gelées.


En cuisine :

o Vous pouvez mêler les « pétales » à vos salades

o Faire confire dans le vinaigre les jeunes boutons.


Ses propriétés :

* Il module l’inflammation

* Il est cicatrisant, antiseptique, antibactérien, antifongique, calme les coups de soleil – en cas de plaie purulente, il empêche l’infection de la plaie

* Il stimule la régénération cellulaire des tissus (même les tendons) associé à d’autres plantes.

P.E - C.I. : Allergie aux astéracées.

En externe,

Pour tous problèmes de peau, qu’ils soient :

  • Aigüs : éraflures, contusions, érythèmes, inflammations cutanées, coupures, brûlures, engelures, piqures d’insectes (hors réaction allergique), …

  • Chronique : eczéma, psoriasis Localement et quotidiennement, sur du long terme - ajouté à des mesures en interne destinées à l’amélioration du terrain.

  • Pour les verrues : Ecraser quelques feuilles fraîchement cueillies, dans du vinaigre et appliquer plusieurs fois par jour.

En interne, Ce que le souci peut faire à l’extérieur du corps, il le peut aussi le faire sur les muqueuses abîmées :

  • Pour le système digestif : Gingivite, pharyngite, oesophagite, anti-inflammatoire et cicatrisant gastro-intestinal (gastrite, ulcère gastrique ou duodénal), entérite, colite, aphtes (dans ce dernier cas, badigeonner directement de teinture pure avec un coton tige) …

  • Comme stimulant lymphatique Un petit aperçu du rôle de notre système immunitaire : - combattre les infections – à ce moment-là, les ganglions lymphatiques enflent et deviennent douloureux. - nettoyer et évacuer les déchets au travers du système lymphatique. Le souci facilite l’évacuation des déchets et s’associe à la racine d’échinacée ; tous 2 stimulants du système lymphatique.

  • Pour améliorer les varices et le retour veineux et assurer la protection du tissu des veines, grâce à ses flavonoïdes. Il contient aussi des coumarines pour faciliter la circulation, surtout en présence de varicosités – il peut alors, être appliqué sous forme d’onguent.

  • Il est emménagogue D’après les Docteurs Leclerc et Cazin, il stimulerait le flux sanguin vers l’utérus, et permettrait le retour des règles.

  • Il stimule l’ouverture des pores et la transpiration En cas de fièvre, il peut permettre de garder la température interne sous contrôle.

  • Il est également : diurétique


Comment faire sécher les capitules coupés ? Les mettre à sécher – tête en bas – sur une grille et dans un espace ventilé et ombragé –plusieurs jours, puis, Vérifier que le coeur soit bien sec (pour lui éviter de pourrir), en ouvrant quelques fleurs. Si les fleurs sont totalement sèches, les conserver dans des sacs en papier ou des bocaux et, à l’abri de la lumière (qui détruirait les caroténoïdes/couleur orangée donc : les propriétés antioxydantes)

2 FORMES de PREPARATIONS A garder dans la pharmacie familiale et à emporter dans votre sac de randonnée :

Ø TEINTURE à base de fleurs fraîches – la meilleure préparation : Placer les fleurs fraîches – tête en bas - dans un bocal – les tasser Les recouvrir d’alcool pur 90° ou 96 ° (non dénaturé) – taux de 1:2 Laisser macérer pendant 2 semaines – Filtrer – Stocker en bouteille de verre sombre.

Ø MACERAT HUILEUX - pour les problèmes de peau en surface ou pour une huile de massage MACERAT HUILEUX à base de fleurs sèches - Une des meilleures préparations : Déposer dans un bocal préalablement stérilisé à l’alcool, les fleurs bien sèches (cf ci-dessus) Les recouvrir d’huile et laisser reposer pendant 24 H – utilisation d’huile d’olive possible Vérifier régulièrement le niveau de l’huile et en rajouter, si nécessaire. Laisser macérer, à l’abri de la lumière, pendant 1 mois - Filtrer et conserver dans un flacon opaque. Peut-être utilisé pur ou avec ajout d’un hydrolat pour compléter l’action du souci… Utiliser de la TEINTURE DILUEE - ¼ de teinture pour ¾ d’eau - plusieurs fois par jour, en petites quantités.

Ø TEINTURE à base de fleurs sèches Puis, à l’aide d’alcool à 65 ° voire 1 rhum à 55° (de supermarché) au taux de 1 :5 (Taux d’alcool élevé en raison de la présence de terpènes). Au bout de 2 semaines, filtrer – Stocker en bouteille de verre sombre.


D O S E S :

En externe, Macérat huileux : Application au besoin, 2 à 3 fois par jour.

En externe, Teinture diluée : → Pour les plaies ouvertes, utiliser la TEINTURE DILUEE :


¼ de cette teinture pour ¾ d’eau – à appliquer avec une compresse sur la peau Autres utilisations sur la peau – Diluer : 1 cuillère à café de teinture pour 3 cuillères à soupe d’eau – à appliquer de la même façon.

En interne, Teinture : soit, 30 gouttes 3 fois par jour dans un peu d’eau – ref. G. Corjon soit, 2 à 4 grammes par jour – ref. Valnet

Sources : « Se soigner par les plantes » Dr Gilles Gorjon – Althea provence : https://www.altheaprovence.com/souci-calendula-officinalis/ - « Le livre des bonnes herbes » Pierre Lieutaghi – « La phytothérapie : Se soigner par les plantes » Jean Valnet



1 vue0 commentaire