PREBIOTIQUES (1) et PROBIOTIQUES (2) : les essentiels pour notre système immunitaire

Dernière mise à jour : mai 1

80 % de notre immunité est originaire de notre tube digestif et dépend directement de l’équilibre de notre microbiote/flore intestinale.

LES PREBIOTIQUES (1) - Nourrissent notre microbiote Le préalable indispensable à tout apport de nouvelles bactéries.



Pied d'artichaut


Leur rôle : ils nourrissent notre microbiote/flore intestinale Lors de leur digestion par les bactéries de la flore du côlon, ils libèrent : vitamines et nutriments (pour : apports énergétiques) – améliorent la résistance de notre barrière intestinale face aux agresseurs, responsables de réactions inflammatoires, d’allergies et d’intolérance.

Les fibres mastiquées améliorent le métabolisme des sucres et des graisses, stabilisent la glycémie, les troubles métaboliques et l’obésité. Ils participent à diminuer le taux de cholestérol LDL. En retenant l’eau par l’action des fibres alimentaires insolubles, ou par la formation de gels dûs aux fibres alimentaires solubles, elles augmentent le volume et facilitent l’évacuation des selles, et de ce fait, sont efficaces en cas de constipation.

Précautions : en cas de dysbiose intestinale, la consommation de prébiotiques peut amplifier

les troubles. Il convient donc d’abord de réparer la barrière intestinale avant de consommer

progressivement des prébiotiques naturels et en bénéficier.

Où les trouver dans notre alimentation ?

  • Dans les fibres insolubles – fructo-oligo saccharides : - la cellulose des légumes, - la lignine : des céréales (semi-complètes et complètes) et des légumineuses

Il suffit de les faire tremper dans de l’eau courante et froide voire + quelques gouttes de

citron, plusieurs heures (ex. 1 nuit ou 1 journée) avant leur cuisson pour éviter leur effet

parfois irritant.

- les fructanes des artichauts, topinambours, oignons, ail, asperges, poireaux, feuilles de

pissenlit, avocats, bananes…


  • Dans les fibres solubles :

- Salades (ex.Roquette - fleur ci-dessous), Epinards, blettes, oseille, ….. Suggestion : préparer des papillotes de poisson, ou des farcis de viande ou des lasagnes,

les feuilles de ces derniers (en remplacement des pâtes)

- Les FOS (fructo-oligosaccharides – polymères du fructose) dont : avoine, orge, psyllium ou

légumineuses, blé, l’orge, la chicorée, l’ail, l’asperge, l’oignon ou l’artichaut…

- La pectine, les gommes : pommes, coings, groseilles, fruits et légumes

Il est préférable de les consommer crues pour profiter pleinement de leurs principes

actifs en partie détruits par la cuisson.



D'autres articles sur la naturopathie ?


👆 Suivez le lien dans ma bio

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout