top of page

Les premières pommes arrivent au jardin !

CURE de POMMES DOUCES (et compotes de pommes)

Durée 1 à 10 jours Toujours débuter par des monodiètes courtes


Propriétés particulières :

La cure de pomme est précieuse pour ses qualités : anti-rhumatismales, diurétiques, laxatives douces, toniques musculaires, pour son rôle hypocholestérolémiant, stomachique (digestif, antiseptique intestinal et protecteur gastrique). Le Docteur Valnet en fait un « rajeunissement tissulaire » de 1er choix, un dépuratif général, stimulant et décongestionnant les cellules hépatiques.


Cette monodiète met l’organisme au repos, sans l’acidifier, et en provoquant le minimum de « crises curatives » désagréables.


Jeunes et moins jeunes peuvent l’adopter régulièrement et prévenir : l’obésité, l’asthénie, la goutte ou le rhumatisme, les calculs biliaires ou rénaux (lithiases), l’hépatisme ou le nervosisme aussi bien que les gastrites ou les affections bronchiques.


CI éventuelles : Colites aigües à cause des celluloses. La pomme râpée est même anti-diarrhéique (quand elle est débarrassée de sa peau et du trognon) Fruit toléré chez les diabétiques.



Périodicité : Elle peut être pratiquée à n’importe quelle période de l’année ; elle est agréable fraîche (pommes crues) ou chaude (compotes).


Choix des fruits : Eviter les cures de pommes acides, plus réfrigérantes et moins bien tolérées à moyen terme. Privilégier les pommes bio, même si elles sont moins séduisantes au regard.


Déroulement de la cure : Consommer 1.5 à 3 kgs de pommes douces dans la journée sous forme crue bien mâchée, et/ou de jus maison (à l’extracteur de jus) et/ou de compotes.


Pour varier : Dans les compotes, vous pourriez inviter :

o La cannelle (1 bâton dans la compote),

o Grains ou poudre de : cardamome, vanille ou anis vert.

o Dans la pomme douce râpée ou la compote, un jus de citron sera le bienvenu.

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page