La MYRTILLE - VACCINIUM MYRTILLUS - Famille des Ericacées



Reine des fruits anti-oxydants ; Riche en vitamines A et C et bien plus…




Constituants principaux :

· des fruits : Tanins hydrolysables et condensés, anthocyanides, flavonoïdes, acides phénols, acides organique, pectines

· des feuilles : Tanins hydrolysables et condensés, flavonoïdes, acides phénols, phénols simples, et minéraux (chrome et manganèse)




Propriétés des BAIES – cueillies à maturité : Anti-oxydant puissant – angioprotecteur – améliore la micro-circulation – anti-oedémateux – anti-diarrhéique – protecteur de la muqueuse gastrique – antibactérien – anti-infectieuse. Riches en glycosides d’anthocyanes pour l’appareil circulatoire et la vision nocturne particulièrement.

Propriétés des FEUILLES – récoltées en été : Hypoglycémiante – astringente – anti-diarrhéique – veino-tonique


B A I E S :

Usage en interne : - Consommer des baies bien fraîches en quantité, telles quelles ou en marmelades, …recommandables à tous. - Décoction de baies : 1 c.à spe pour 1 tasse d’eau. Laisser bouillir 5 minutes – Infuser 15 min.à couvert - 2 à 6 tasses par jour. - En cas de diabète : en infusion/décoction – 30 à 40 grs par litre – consommer 0,5 L à 1L par jour.

Usage externe : - décoction : 1 poignée de baies pour 1 litre d’eau. Laisser bouillir jusqu’à réduction de moitié. En lavage de bouches contre pharyngites, stomatites, muguet, aphtes. En lavage d’eczéma. - contre les aphtes, on peut mâcher les baies (fraîches ou sèches) et les recracher ensuite.


Recette gourmande de Myrtilles au vin rouge et au romarin

Pour 3 à 4 verrines : Préparation + cuisson : 20 min. - Réfrigération : 45 min. au moins

200 g de myrtilles 20 à 30 grs de sucre ½ bouteille de vin rouge 1/2 branche de romarin + 1 petite pour la décoration de chaque verrine

1 – Mettre le vin et le sucre dans une casserole Chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le liquide ait réduit de moitié. Ajouter les myrtilles et 1/2 branche de romarin. Laisser mijoter à feu doux 2 à 3 minutes. Puis, retirer le romarin et laisser refroidir.

2 – Garnir les verrines de myrtilles, arroser du sirop au vin et décorer avec le romarin restant.



FEUILLES - hypo-glycémiantes, surtout :

Usage en interne : Infusion/décoction – dose : 30 à 40 g. par litre (0,5 L à 1 L par jour dans les cas de diabète)


* Prenez garde à ne pas confondre ces baies avec les fruits de belladone, qui sont très-vénéneux. Ceux-ci sont plus noirs, plus gros, plus luisants, d'un goût fade et nauséabond, tandis que les baies d'airelle/myrtille ont une saveur aigrelette et n'ont pas de calice persistant.


Sources : - « Se soigner par les légumes, les fruits et les céréales » - Dr Jean Valnet - Althea provence « VACCINIUM MYRTILLUS » - « Se soigner par les plantes » - Dr Gilles Gorjon - « Le livre des bonnes herbes » - Pierre Lieutaghi

1 vue0 commentaire